Versets sur le thème : Femelles (voir aussi éventuellement à Femmes)
et ayant comme sous-thème : Succession


4 : 11
يُوصِيكُمُ ٱللَّهُ فِىٓ أَوْلَٰدِكُمْ لِلذَّكَرِ مِثْلُ حَظِّ ٱلْأُنثَيَيْنِ فَإِن كُنَّ نِسَآءً فَوْقَ ٱثْنَتَيْنِ فَلَهُنَّ ثُلُثَا مَا تَرَكَ وَإِن كَانَتْ وَٰحِدَةً فَلَهَا ٱلنِّصْفُ وَلِأَبَوَيْهِ لِكُلِّ وَٰحِدٍ مِّنْهُمَا ٱلسُّدُسُ مِمَّا تَرَكَ إِن كَانَ لَهُۥ وَلَدٌ فَإِن لَّمْ يَكُن لَّهُۥ وَلَدٌ وَوَرِثَهُۥٓ أَبَوَاهُ فَلِأُمِّهِ ٱلثُّلُثُ فَإِن كَانَ لَهُۥٓ إِخْوَةٌ فَلِأُمِّهِ ٱلسُّدُسُ مِنۢ بَعْدِ وَصِيَّةٍ يُوصِى بِهَآ أَوْ دَيْنٍ ءَابَآؤُكُمْ وَأَبْنَآؤُكُمْ لَا تَدْرُونَ أَيُّهُمْ أَقْرَبُ لَكُمْ نَفْعًا فَرِيضَةً مِّنَ ٱللَّهِ إِنَّ ٱللَّهَ كَانَ عَلِيمًا حَكِيمًا
4 : 11 - DIEU décrète un testament pour le bénéfice de vos enfants ; le mâle obtient deux fois la part de la femelle. Si les héritiers ne sont que des femmes, plus que deux, elles obtiennent deux-tiers de ce qui est légué. S'il n'est laissé qu'une seule fille, elle obtient une-demi part. Les parents du défunt obtiennent un-sixième de l'héritage chacun, si le défunt a laissé des enfants. S'il n'a pas laissé d'enfants, et ses parents sont les seuls héritiers, la mère obtient un-tiers. S'il a des frères et soeurs, alors la mère obtient un-sixième. Tout ceci, après avoir accompli tout testament que le défunt a laissé, et après avoir réglé toutes dettes. Quand cela arrive à vos parents et vos enfants, vous ne savez pas pour lequel d'entre eux c'est vraiment le mieux à vos yeux et le plus bénéfique. Ceci est la loi de DIEU. DIEU est Omniscient, le Plus Sage.
4 : 176
يَسْتَفْتُونَكَ قُلِ ٱللَّهُ يُفْتِيكُمْ فِى ٱلْكَلَٰلَةِ إِنِ ٱمْرُؤٌا۟ هَلَكَ لَيْسَ لَهُۥ وَلَدٌ وَلَهُۥٓ أُخْتٌ فَلَهَا نِصْفُ مَا تَرَكَ وَهُوَ يَرِثُهَآ إِن لَّمْ يَكُن لَّهَا وَلَدٌ فَإِن كَانَتَا ٱثْنَتَيْنِ فَلَهُمَا ٱلثُّلُثَانِ مِمَّا تَرَكَ وَإِن كَانُوٓا۟ إِخْوَةً رِّجَالًا وَنِسَآءً فَلِلذَّكَرِ مِثْلُ حَظِّ ٱلْأُنثَيَيْنِ يُبَيِّنُ ٱللَّهُ لَكُمْ أَن تَضِلُّوا۟ وَٱللَّهُ بِكُلِّ شَىْءٍ عَلِيمٌۢ
4 : 176 - Ils te consultent ; dis, « DIEU vous conseille concernant les célibataires. Si quelqu'un meurt et ne laisse pas d'enfants, et avait une sœur, elle obtient la moitié de l'héritage. Si elle meurt la première, il hérite d'elle, si elle ne laisse pas d'enfant. S'il y avait deux sœurs, elles obtiennent deux-tiers de l'héritage. Si la fratrie est avec des hommes et des femmes, le mâle obtient deux fois la part de la femelle. » DIEU ainsi clarifie pour vous, de peur que vous ne vous égariez. DIEU est pleinement conscient de toutes choses.