Versets sur le thème : Familles
et ayant comme sous-thème : Paiement à la famille de victime


4 : 92
وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ أَن يَقْتُلَ مُؤْمِنًا إِلَّا خَطَـًٔا وَمَن قَتَلَ مُؤْمِنًا خَطَـًٔا فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَىٰٓ أَهْلِهِۦٓ إِلَّآ أَن يَصَّدَّقُوا۟ فَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ عَدُوٍّ لَّكُمْ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَإِن كَانَ مِن قَوْمٍۭ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُم مِّيثَٰقٌ فَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَىٰٓ أَهْلِهِۦ وَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ شَهْرَيْنِ مُتَتَابِعَيْنِ تَوْبَةً مِّنَ ٱللَّهِ وَكَانَ ٱللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا
4 : 92 - Aucun croyant ne devra tuer un autre croyant ; à moins que se soit un accident. Si quelqu'un tue un croyant par accident, il devra expier en libérant un esclave croyant, et payer une compensation à la famille de la victime, à moins qu'elle abandonne cette compensation en tant que charité. Si la victime faisait partie de gens qui sont en guerre avec vous, bien qu'il ait été croyant, vous devrez expier en libérant un esclave croyant. S'il faisait partie d'un peuple avec qui vous avez signé un traité de paix, vous devrez payer la compensation en plus de libérer un esclave croyant. Si vous ne pouvez pas trouver un esclave à libérer, vous devrez expier en jeûnant deux mois consécutifs, afin d'être racheter par DIEU. DIEU est Connaisseur, le Plus Sage.