Versets sur le thème : Éloignement
et ayant comme sous-thème :


2 : 226
لِّلَّذِينَ يُؤْلُونَ مِن نِّسَآئِهِمْ تَرَبُّصُ أَرْبَعَةِ أَشْهُرٍ فَإِن فَآءُو فَإِنَّ ٱللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
2 : 226 - Ceux qui ont l'intention de divorcer de leurs femmes devront attendre quatre mois (période de réflexion) ; s'ils changent d'avis et se réconcilient, DIEU est Pardonneur, Miséricordieux.
4 : 24
وَٱلْمُحْصَنَٰتُ مِنَ ٱلنِّسَآءِ إِلَّا مَا مَلَكَتْ أَيْمَٰنُكُمْ كِتَٰبَ ٱللَّهِ عَلَيْكُمْ وَأُحِلَّ لَكُم مَّا وَرَآءَ ذَٰلِكُمْ أَن تَبْتَغُوا۟ بِأَمْوَٰلِكُم مُّحْصِنِينَ غَيْرَ مُسَٰفِحِينَ فَمَا ٱسْتَمْتَعْتُم بِهِۦ مِنْهُنَّ فَـَٔاتُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ فَرِيضَةً وَلَا جُنَاحَ عَلَيْكُمْ فِيمَا تَرَٰضَيْتُم بِهِۦ مِنۢ بَعْدِ ٱلْفَرِيضَةِ إِنَّ ٱللَّهَ كَانَ عَلِيمًا حَكِيمًا
4 : 24 - Également interdites sont les femmes qui sont déjà mariées, à moins qu'elles fuient leurs maris mécréants qui sont en guerre avec vous. Ce sont les commandements de DIEU pour vous. Toutes autres catégories vous sont permises en mariage, aussi longtemps que vous leur payé leurs dotes dues. Vous devrez maintenir votre moralité, en ne commettant pas l'adultère. Ainsi, celles que vous aimez parmi elles, vous devrez leur payer la dote décrétée pour elles. Vous ne commettez pas d'erreur en vous accordant mutuellement sur des ajustements de la dote. DIEU est Omniscient, le Plus Sage.
33 : 4
مَّا جَعَلَ ٱللَّهُ لِرَجُلٍ مِّن قَلْبَيْنِ فِى جَوْفِهِۦ وَمَا جَعَلَ أَزْوَٰجَكُمُ ٱلَّٰٓـِٔى تُظَٰهِرُونَ مِنْهُنَّ أُمَّهَٰتِكُمْ وَمَا جَعَلَ أَدْعِيَآءَكُمْ أَبْنَآءَكُمْ ذَٰلِكُمْ قَوْلُكُم بِأَفْوَٰهِكُمْ وَٱللَّهُ يَقُولُ ٱلْحَقَّ وَهُوَ يَهْدِى ٱلسَّبِيلَ
33 : 4 - DIEU ne donna pas à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. Il ne changea pas vos épouses dont vous vous séparez (selon vos coutumes) en vos mères. Il ne changea pas vos enfants adoptés en une progéniture génétique. Toutes celles-ci, ne sont que de simples paroles que vous avez inventées. DIEU parle de la vérité, et Il guide dans le (droit) chemin.
sourate 58 : versets 2 à 3
ٱلَّذِينَ يُظَٰهِرُونَ مِنكُم مِّن نِّسَآئِهِم مَّا هُنَّ أُمَّهَٰتِهِمْ إِنْ أُمَّهَٰتُهُمْ إِلَّا ٱلَّٰٓـِٔى وَلَدْنَهُمْ وَإِنَّهُمْ لَيَقُولُونَ مُنكَرًا مِّنَ ٱلْقَوْلِ وَزُورًا وَإِنَّ ٱللَّهَ لَعَفُوٌّ غَفُورٌ
58 : 2 - Ceux parmi vous qui se séparent de leurs épouses (en leur déclarant qu'elles sont interdites de sexe) comme leurs mères savent très bien qu'elles ne sont pas leurs mères. Leurs mères sont les femmes qui leur donnèrent naissance. Vraiment, ils commettent un grave blasphème et un mensonge. DIEU est le Magnanime, le Pardonneur.
وَٱلَّذِينَ يُظَٰهِرُونَ مِن نِّسَآئِهِمْ ثُمَّ يَعُودُونَ لِمَا قَالُوا۟ فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مِّن قَبْلِ أَن يَتَمَآسَّا ذَٰلِكُمْ تُوعَظُونَ بِهِۦ وَٱللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ
58 : 3 - Ceux qui se séparent de leurs femmes de cette manière, puis se réconcilient après cela devrons expier en libérant un esclave avant de renouveler leurs relations sexuelles. C'est pour vous éclairer. DIEU est connaissant de tout ce que vous faîtes.