Mot Précédent mot précédentmot suivant Mot Suivant

Fiche détaillée du mot : فحشة
Graphie arabe :
فَٰحِشَةً
Décomposition grammaticale du mot :
Radical : Nom, / Genre : Féminin / à l'état Indéfini / Accusatif (désignant l'actant) /
Décomposition :     [ فَٰحِشَةً ] 
Prononciation :   faĥichatan
Racine :فحش
Lemme :فَاحِشَة
Signification générale / traduction :   quelque chose d'immoral
Principe actif / Sens verbal de la racine :
Etre affreux, atroce, abominable, détestable, tenir des propos malséants, inconvenants, impudents, incongrus, choquants, être indécent, obscène, licencieux, déplacé, grossier, excessif, insolent, démesuré, exagéré
cliquez ici
Dictionnaire de la racine du mot :
Afficher/Masquer la définition

Occurences de ce mot dans le Coran :
Afficher/Masquer les occurences :

Occurences de la racine ce mot dans le Coran :
Afficher/Masquer les occurences



CI DESSOUS LES VERSETS OU CE MOT APPARAIT SOUS CETTE FORME PRECISE : فحشة
3135 والذين إذا فعلوا فحشة أو ظلموا أنفسهم ذكروا الله فاستغفروا لذنوبهم ومن يغفر الذنوب إلا الله ولم يصروا على ما فعلوا وهم يعلمون
3 : 135 Et ceux qui, lorsqu'ils commettent une infamie, ou se font du tort à eux-mêmes, se rappellent Dieu et demandent pardon pour leurs péchés - et qui pardonne les péchés sinon Dieu ? - et qui ne persistent pas sciemment dans ce qu'ils faisaient.
--------------
422 ولا تنكحوا ما نكح ءاباؤكم من النساء إلا ما قد سلف إنه كان فحشة ومقتا وساء سبيلا
4 : 22 Parmi les femmes, n'épousez pas celles que vos pères ont épousées, exception faite pour le passé. C'est une infamie, un acte odieux, et quel mauvais chemin !
--------------
728 وإذا فعلوا فحشة قالوا وجدنا عليها ءاباءنا والله أمرنا بها قل إن الله لا يأمر بالفحشاء أتقولون على الله ما لا تعلمون
7 : 28 Quand ils commettent une infamie, ils disent : "Nous l'avons trouvée pratiquée par nos parents, et Dieu nous l'a ordonnée". Dis : "Dieu n'ordonne pas l'infamie. Dites-vous contre Dieu ce que vous ne savez pas ?"
--------------
1732 ولا تقربوا الزنى إنه كان فحشة وساء سبيلا
17 : 32 N'approchez pas de l'adultère, c'est une infamie, quel mauvais chemin !
--------------